top of page

RESSENTIR A L'AUTRE BOUT DU MONDE

ça parait un peu fou non ? Et pourtant...

Lorsque j'ai commencé à aller explorer le domaine de l'énergétique, mon premier pas a été de faire fi de certaines croyances. *** 𝐼𝑙 𝑓𝑎𝑢𝑡 𝑒̂𝑡𝑟𝑒 𝑑𝑎𝑛𝑠 𝑙𝑎 𝑝𝑟𝑜𝑥𝑖𝑚𝑖𝑡𝑒́ 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑟𝑒𝑠𝑠𝑒𝑛𝑡𝑖𝑟...

portait noir et blanc
© Laurent Thomas

... une illusion à laquelle j'ai cru durant plusieurs années.


* J'avais le souvenir de rebouteux dans mon enfance, qui venaient guérir parfois sans même toucher le corps. Mais les mains restaient à proximité, il y avait bien 2 personnes présentes dans un même espace.

* J'ai ensuite exploré la connexion au coeur de la nature, en immersion dans des lieux énergétiques. Là encore, j'étais en contact direct avec les pierres, les arbres avec lesquelles j'entrais en reliance.


Notre mode de communication "habituel", nous donne la sensation qu'il faut être en contact direct.

Pourtant dans les faits, que l'on soit devant, derrière, dessus, dessous ou à distance... la connexion à l'énergie fonctionne.


Pour baisser les barrières et voir au-delà de cette croyance, j'aime ce parallèle avec les téléphones.


Lorsque les premiers téléphones à fil sont arrivés, quelle révolution !

Cela semblait fou tout de même de pouvoir parler à des êtres chers, et lointains.... A mais oui, tout passait via des fils : reliés de fil à fil, d'une oreille à l'autre.


Puis vinrent les portables, et ici, pfiout.... disparition des fils.

Il ne nous à pourtant pas fallu longtemps pour aller au-delà de ce qui nous semblait improbable et utiliser ce nouvel outil de communication.


Nous avons alors dépasser cette croyance, qu'il faut être côte à côte pour échanger, être en lien.


Tout ce que l'homme crée s'inspire de la nature.

Et la communication à distance est à l'essence de notre humanité, de notre animalité.


Comment les animaux peuvent-ils ressentir la présence d'un danger avant même de le voir, de le sentir. Comment la mère ressent à distance si son enfant à besoin d'elle ?


Une fois la croyance dépassée, vient le temps de l'exploration.

Pas à pas, entre enthousiasmes et frustrations.

Et ici, c'est comme un sport, plus on s'entraine, plus on devient habile.


Ressentir à l'autre bout du monde c'est donc possible.

Et c'est cette capacité que nous possédons tous en nous que j'utilise dans le Scan thérapeutique, afin ici de transmettre une information, celle de l'énergie de la personne qui reçoit le Scan. Tel le canal entre son énergie et son corps, sa conscience, je transmets... et ce... même à l'autre bout du monde !


4 vues0 commentaire

コメント


bottom of page