top of page

L'union des femmes - Célébrer la sonorité dans l'union.

Dernière mise à jour : 14 févr.

Cette force de la reliance va bien au-delà des mots. Je te partage mes mots sur la force de l'union des femmes. Avec mon témoignage au bas de l'article


femmes de dos
Photo du stage Corps Ame Coeur en 2019

Il existe un espace de profond soutien, d'écoute véritable. Il existe une reliance instinctive, vibrante. Il existe une union précieuse et naturelle. De FEMMES à FEMMES De mères à filles De soeurs à soeurs Entre toutes. Cet espace se crée lorsque on s'autorise à l'inviter, à le rencontrer, Cet espace nous permet de pouvoir apprendre à accueillir, à nous déposer. En son sein, tu ne cherches plus la comparaison, tu laisses les jugements se dissoudre, et tu invites la présence. Et par ta présence qui se déploie, tu te lies avec sincérité aux autres femmes L'union alors s'active et dans cet élan collectif chaque femme peut plonger plus encore dans son éclosion. Ce mouvement d'ouverture, mains dans la mains, transforme la vibration du monde. Ensemble, osons affronter les parts d'ombres qui nous effrayent, celles qui restent dans l'ombre car nous n'avons pas encore choisis de les éclairer. Ensemble vibrons l'amour, la joie, le plaisir et l'abondance généreuse. Célébrons la présence, l'intuition, la réceptivité, pleine et entière, dansons avec l'inconnu et la spontanéité, ne cherchons rien, si ce n'est d'être là. A la magie de nos souffles réunis, des souffles qui dansent et palpitent de vie. **************** La sonorité est cet espace de soutien entre femmes, côte à côte pour s'autoriser le déploiement intérieure de chacune. Il existait autrefois une tradition dans certaines tribus, où les femmes plus agées enseignaient les mystères du corps féminin aux jeunes filles. Elles les éveillaient à l'émerveillement et à la présence du corps, pour que plus tard, elles arrivent aux côtés des hommes pleinement souveraines de leurs désirs. Pour qu'elles puissent grandir avec la beauté de pouvoir accueillir sans crainte et avec la force de pouvoir guider le chemin. ****************** Pourtant, si cela semble magnifique, nous ne nous permettons pas toujours cette reliance. Nous gardons souvent des rancoeurs, des jugements, des jalousies. Pour s'accueillir côte à côté, il fait accepter de prendre conscience de nos pensées et de nos actes, et de nous ouvrir à la transformation. C'est en s'avouant ses parts de jugements, de territoire, de possession, de sentiment d'injustice... que nous pouvons les dépasser. Nous reprenons alors pleinement possession de notre force créative. Et dans cette force il y a une immense douceur, celle de laisser grandir à partir de l'accueil, du lâcher prise. Accepter de se déposer, telle que nous sommes, entièrement. Lâcher nos propres jugements sur nous-même, pour que l'union s'opère. ******************** Je veux te parler de cette période où j'ai profondément ressenti et vécu en moi cette union des femmes, quelques mots qui reviennent en 2020, lors de mon second accouchement. Pour la naissance de mon fils, au calme de la maison sont conviés des êtres chers : le père de l'enfant (même si nous ne sommes plus ensemble), la sage-femme (qui sera peu présente en réalité), ma fille, et une amie de coeur. Cette amie... simple et douce est sa présence, à l'écoute des besoins, comme une enchanteresse. Je la sentais ouvrir la place à l'amour, sans chercher, juste dans ses petits gestes, juste en étant là. Elle sera à mes côtés lorsque les dernières contractions me font hurler, elle sera là pour immortaliser en photos la rencontre entre mes deux enfants.... et elle sera là les jours suivant, pour aider le corps, prendre soin de l'intime, avec d'autres femmes qui se joignent à elle. Dans ces gestes si simples, mais que mon corps peine à faire seule. Pour apaiser les douleurs au niveau des lèvres après l'enfantement elles saupoudrent d'argile blanche et surtout elle égayent la chambre de leur présence, de leurs rires. En cet espace, j'ai complètement lâché, je les accueille à bras ouverts, telle que je suis, dans ma fragilité, dans ma nudité, dans la force de ce dépouillement.

Sarah, nue au tambour
©Laetitia Le Maner

En écrivant ces mots, ce qui me vient est une profonde gratitude, encore et encore. Et de te dire par ces mots, qu'il est possible de se délester de nos craintes et de nos jugements. Et ainsi de nous ouvrir pleinement à l'amour, à l'union des femmes. Et en recouvrant cet apaisement intérieur et cette sonorité, inviter alors l'union avec chaque être. S'offrir aussi cette puissance fragile aux côtés des hommes, et leur permettre de la vivre. Je t'invite après la lecture de ces mots à prendre le temps d'écouter en toi, à quelle(s) occasion(s) tu as pu te permettre d'ouvrir, d'entrouvrir cette porte. Et peut-être est-elle encore fermée, mais tu sais aujourd'hui qu'elle existe. Comment cela vibre t'il en toi ? Et si tu souhaites partager tes mots, tes ressentis avec moi, je te lirais et te répondrai avec joie. Par le coeur, A la beauté de ton âme, de ton être, de ton corps Sarah ******

Tu souhaites vivre des espaces de reliance entre femmes. Te permettre de plonger avec sécurité, amour et douceur dans la puissance de la sororité ? J'ouvre régulièrement des immersions pour permettre aux femmes de vivre cela. Si tu souhaites être informée des créations futures, tu peux t'inscrire à ma lettre d'info en m'écrivant un petit message.


La prochaine immersion entre femmes sera proposée avec une autre magicienne : Nadège Fassi. Dans un lieu ressourçant, au coeur de la nature, nous t'invitons à une reconnexion profonde. Je serais en joie de t'y accueillir. ça se passe les 25 et 26 mai, en Haute-loire.






57 vues0 commentaire

Comments


bottom of page